Chargement Évènements

18 mai | 15:00 (Paris)

Dans le cadre de la semaine des langues vivantes du Ministère français de l’éducation, de la jeunesse et des sports.

Entretien en ligne. Explorateur légendaire Fiodor Konyukhov

En russe et en français.

Entretien en ligne avec l’explorateur légendaire Fedor Konyukhov à la Maison russe à Paris

Le 18 mai à 15 heures (Paris), l’explorateur légendaire, détenteur de plusieurs records du monde, peintre d’icônes et artiste, écrivain et penseur, archiprêtre de l’Église orthodoxe russe du Patriarcat de Moscou, académicien de l’Académie russe des Beaux-Arts Fedor Konyukhov sera l’invité de la Maison russe des sciences et de la culture à Paris.

L’entretien en ligne sera organisé sur la plateforme web de la MRSC à Paris en partenariat avec la Société russe de géographie, l’association française Globus, l’histoire et la géographie de la France et de la Russie, ainsi que l’Académie de Versailles dans le cadre de la Semaine des langues vivantes, organisée chaque année par le Ministère français de l’Éducation nationale de la Jeunesse et des Sports.

Fedor Konyukhov est né le 12 décembre 1951, près de la mer d’Azov, dans le village de Tchkalovo (Troitskoïe), district de Priazovié, région de Zaporojié. Son père était un descendant des pêcheurs Pomors de la province d’Arkhangelsk, sa mère était originaire de Bessarabie. Il est diplômé de l’école navale d’Odessa, de l’école d’art de Bobruisk et de l’école de l’Arctique de Leningrad. De 1974 à 1995, il a vécu à Nakhodka, territoire de Primorié, puis a déménagé à Moscou.

La polyvalence des talents du célèbre navigateur est unique. Fedor Konyukhov est l’auteur de plus de 3 000 tableaux, titulaire de la médaille d’or de l’Académie russe des Beaux-Arts, membre de l’Union des écrivains de Russie et auteur de plus de vingt livres.

Il est pilote de ballon libre, capitaine au long cours, capitaine de yacht.

Maître émérite du sport, il a effectué quatre tours du monde en voilier, a traversé l’océan Atlantique quinze fois à bord d’un yacht à voile et une fois sur un bateau à rames « Uralaz ».

Il a reçu l’ordre de l’Amitié des peuples de l’URSS pour l’expédition de ski transarctique « URSS – Pôle Nord – Canada » (1988), ainsi que le prix Global 500 du PNUE pour sa contribution à la protection de l’environnement. Un article sur lui est inclus dans l’encyclopédie « Chronique de l’humanité ». Il est membre titulaire de la Société russe de géographie.

La liste des records absolus établis par Fedor Konyukhov est également surprenante. Il est le premier homme au monde à atteindre les cinq points extrêmes de notre planète comme le pôle Nord (trois fois), le pôle Sud, le pôle d’inaccessibilité dans l’océan Arctique, le sommet du mont Everest et le cap Horn. Fedor Konyukhov est le premier au monde à réaliser le programme du Grand Chelem des explorateurs (Grand Slam Adventurers) en atteignant le pôle Nord (1988), le pôle Sud (1996) et les sept sommets du monde, dont l’Everest (1992–1997). Il a accompli le Grand Chelem des explorateurs en mai 1997. Il est le premier Russe de 51 personnes au monde à avoir réussi le programme des Sept Sommets, un objectif d’aventuriers visant à gravir le plus haut sommet de tous les continents. Il a passé le cap Horn cinq fois à la voile et une fois sur un bateau à rames « Akros » en 2019.

Selon le voyageur légendaire, chaque personne, dans cette vie, doit « conquérir son Everest spirituel ».

Fedor Konyukhov parlera de son « Everest » et du secret de la vitalité, du besoin de foi et de tout ce qui est intime, de la fragilité et de la beauté de notre monde, de la créativité et des projets pour l’avenir, et vous invitera à une visite vidéo de l’exposition de ses peintures.

Pour participer à la réunion en ligne, inscrivez-vous sur le site web de la Maison russe (crsc.fr).

La conférence Zoom sera organisée en russe et en français avec traduction simultanée et possibilité de communication directe avec l’invité. Dans le même temps, la diffusion en direct peut être visionnée sur la chaîne de la MRSC à Paris sur YouTube (sans traduction).

L’enregistrement complet de la réunion sera publié en deux versions linguistiques sur le site web et les pages de la MRSC sur les réseaux sociaux.

Aller en haut