Exposition des dessins d’archives de l’artiste-peintre Valéri Chtcherbina mort à Léningrad assiégé

Accueil/Événements/Exposition/Exposition des dessins d’archives de l’artiste-peintre Valéri Chtcherbina mort à Léningrad assiégé
Chargement Évènements

20 janvier – 10 février

A l’occasion du 75ème anniversaire de la Grande Victoire.

Exposition des dessins d’archives de l’artiste-peintre Valéri Chtcherbina mort à Léningrad assiégé

Valéri Vitalyevich Shcherbina est né le 28 juin 1910 à Simferopol.

Depuis son enfance, il se donnait au dessin et à l’âge de 10 ans Valéri a commencé à suivre des cours du célèbre artiste Samokich, qui lui a recommandé de s’inscrire à l’École de l’Académie des Beaux-Arts. Mais après avoir obtenu son diplôme d’études secondaires, il s’est rendu à Leningrad et s’inscrit à l’Institut des ingénieurs des transports ferroviaires (LIIZhT), où son père a également fait ses études.

Travaillant en rapport avec sa spécialité, Valéri Shcherbina a continué à peindre sans cesse. Il était très intéressé par l’histoire des costumes de différentes époques et peuples. Pour le magazine d’avant-guerre « Koster » (« Le Feu ») il a produit beaucoup d’illustrations. V.Shcherbina a également créé des costumes pour les artistes du théâtre de variétés. Mais le champ de ses intérêts ne se limitait pas à cela. Parmi ses dessins figurent des scènes urbaines de la vie quotidienne, des gens, des paysages. Il peignait toujours. Il y a même des croquis sur des papiers à en-tête du Département de transports publics , où il travaillait.

Lorsque a déclenché la guerre, Valéri n’a pas eu l’autorisation d’aller au front, car suite à la proximité des hostilités à Leningrad le transport public a été utilisé pour livrer des troupes et afin de l’organiser la ville avait besoin des spécialistes. La famille de V.Shcherbina (femme et trois enfants) n’a pas pu être évacuée et est restée dans la ville pendant la guerre. Valéri Vitalyevich Shcherbina est mort de faim le 28 janvier 1942.

Heureusement, la maison où vivait sa famille n’a pas été bombardée, ses dessins ont ainsi été conservés.