Chargement Évènements
Cet évènement est passé

Dans le cadre de l’Année croisée de la coopération décentralisée «Russie-France».

19 juillet – 31 août

Exposition photo « 50 ans d’amitié : Iaroslavl – Poitiers »

Galerie photo de deux villes liées par des relations de jumelage d’un demi-siècle, leur héritage historique dans le contexte culturel contemporain

Présentation « Iaroslavl, une perle contemporaine de l’Anneau d’Or de Russie »

Sur la ville comme l’un des centres les plus prisés du circuit touristique « L’Anneau d’Or de Russie » et ses sites les plus intéressants.

En russe et en français.

Le Jumelage de Iaroslavl et Poitiers célèbre ses 50 ans

En 1970, aux derniers jours du mois d’août, une délégation de Poitiers est venue à Iaroslavl, à la suite d’un échange de lettres entre le Maire de Poitiers Pierre Vertadier, le Président du Comité exécutif du Conseil municipal de Iaroslavl Iouri Kirillov, l’Ambassadeur de Russie, le Ministre de l’Intérieur de France, le Président du Comité « France – URSS » de Poitiers Michel Bloch.

La ville russe et ses habitants ont enchanté les Poitevins, c’était les débuts d’une nouvelle amitié. Un an plus tard, la pemière délégation de Iaroslavl a fait sa visite à Poitiers, et, le 19 juillet 1971, le protocole entre les deux villes a été signé consacrant leur jumelage.

De nombreux échanges – scolaires, universitaires, culturels — ont marqué la période de 50 ans suivant la signature.

Le 14 juillet 2001, la Maison de l’Amitié Iaroslavl-Poitiers a ouvert ses portes. Aujourd’hui, outre ses fonctions de centre francophone, elle abrite l’Office du tourisme de Iaroslavl.

Au cours du dernier demi-siècle, la ville de Iaroslavl a accueilli plusieurs personnes francophones célèbres, dont les Ambassadeurs de France en Russie Jean de Glianiasty et Jean-Maurice Ripert.

En 2020, à l’occasion de la célébration du Jubilé des cinquante ans du jumelage Iaroslavl-Poitiers, nos deux villes ont déroulé une série des conférences, jeux-concours, expositions photos, tout en attendant le moment de redynamiser des échanges et ouvrir de nouvelles perspectives.

Partagez cette histoire!

Aller en haut