Lectures littéraires sur le site-web du CRSC à Paris. Mikhaïl Tarkovski

Accueil/Événements/Les archives littéraires du CRSC/Lectures littéraires sur le site-web du CRSC à Paris. Mikhaïl Tarkovski
Chargement Évènements
Cet évènement est passé

25 mai

Lectures littéraires sur le site-web du CRSC à Paris.

Écrivain et poète russe Mikhaïl Tarkovski présente son livre « Le temps gelé »

Lécture des récits « Tania » et « La débâcle » en russe : par l’auteur Mikhaïl Tarkovski, en français : par l’acteur Grégoire Lopoukhine.

Documentaire « Le temps gelé ».
Sous-titré en français.

Lectures littéraires avec Mikhaïl Tarkovski sur le site du CRSC à Paris

Le 25 mai, dans le cadre du cycle vidéo « Lectures littéraires », le Centre de Russie pour la science et la culture à Paris présente les œuvres du célèbre écrivain russe Mikhaïl Tarkovski.

À l’attention du public sont proposés son documentaire biographique et les récits « Tania » et « La débâcle » du livre « Le temps gelé » (traduit en français par les éditions Verdier en 2018), dont les vidéos de lectures ont été réalisées par l’auteur exprès pour le CRSC.

Petit-fils du grand poète russe Arseni Tarkovski et neveu du célèbre cinéaste Andrei Tarkovski, Mikhaïl Tarkovski est un écrivain et poète au destin unique.

Il est né en 1958 à Moscou. Après avoir fini ses études, il s’installe en Sibérie, près du grand fleuve Ienisseï, dans le district Touroukhanski du kraï de Krasnoïarsk, où il travaille comme zoologiste et chasseur.

Depuis maintenant presque 40 ans, il vit aux bords de Ienisseï. Les évènements les plus importants de sa vie se sont passés au village de Bakhta. Il y fonde un musée local de la gestion des ressources naturelles de la Taïga et y construit l’église, s’occupe de la chasse de zibeline et réalise ses films sur la Taïga et ses habitants. Parallèlement à toutes ces activités il écrit ses livres, perpétuant la tradition littéraire des classiques sibériens Vassili Choukchine, Victor Astafiev et Valentine Raspoutine.

Finaliste du Prix littéraire Ivan Belkine (pour le roman « Kondromo »), lauréat du Prix Léon Tolstoï « Iasnaïa Poliana », des Prix Ivan Sokolov-Mikitov, Viatcheslav Chichkov, des Prix des magazines « Nache Sovremennik », « Roman-Gazeta », « Novaïa younost », du Prix du Journal littéraire Anton Delvig, du Prix international « Ougra » dans la nomination « Prose », « Pour la vraie prose de Sibérie » et du Prix Vassili Choukchine.

Deux fois diplômé du Forum slave « Zolotoï vitiaz ». Lauréat du Prix patriarcal de littérature 2019.

Auteur des livres « Poèmes », « Cinq ans avant le bonheur », « Le temps gelé », « Ienisseï, laisse-moi ! », « Toyota Cresta », « L’histoire du chat et de Sacha », « Le vol du hibou », « Mal dans sa peau », « Randonnée ».
Auteur des documentaires « Gens heureux », « Le temps gelé », « Triangle de remorquage ».

Les personnages de Tarkovski sont des travailleurs ayant tous en commun l’amour envers le monde qui les entoure, la force de caractère, la grandeur d’âme, les liens avec leur histoire et la foi en nature créative héroïque du peuple russe. Les oeuvres de l’écrivain se distinguent par une particulière solidité sibérienne, le rejet d’une attitude superficielle à l’égard d’un sujet quelconque, une attention particulière envers le lieu d’action, comme au centre de la vie, quelle que soit sa situation géographique. Mais aussi par une complète réticence à adapter les univers qu’il dévoile à des valeurs momentanées. Et bien sûr, par un immense amour pour ses héros et les endroits entre les deux Océans où ils vivent.

« Tarkovski sait voir et il possède la connaissance : il montre la vie comme si c’était un poussin dans ses paumes – avec soin, douceur, chaleur, et cela touche au coeur », dit Zakhar Prilépine. « Tarkovski, comme tout classique russe, a prouvé qu’on peut écrire un livre à propos de n’importe quelle personne, car chaque vie mérite de devenir un livre (mais pas chaque livre mérite de décrire une vie). »

Le récit « Tania » est le premier écrit par Tarkovski. Les deux récits du recueil « Le temps gelé » – « Tania » et « La débâcle » – sont fondés sur des faits réels. Leur héroïne est l’incroyable tante Choura Denissenko (Khokhlova) vivant près du fleuve Ienisseï.

Les récits sont interprétés en français par l’acteur et le metteur en scène français Grégoire Lopoukhine.

En outre, le documentaire « Le temps gelé » sur M.A.Tarkovski, tourné en 2015 d’après le scénario de l’écrivain par Alexander Kalachnikov et Vladimir Vassiliev, est aussi inclus dans le programme de la soirée. Le film raconte la vie de l’écrivain, comment sa grand-mère Maria Ivanovna Vichniakova a influencé son choix et sa formation, et comment la grande nature du Père-Ienisseï transforme l’âme d’une personne et en crée un artiste.