Chargement Événements

17–31 janvier

Exposition de dessins d’enfants de Russie, de France et d’enfants russes adoptés vivant dans le monde entier « Ma chanson préférée du Nouvel An »

Exposition extérieure et sur le site de la MRSC à Paris.

Les enfants en Russie et en France dessinent leur chanson préférée du Nouvel An

Pour prolonger les périodes de fêtes en janvier, la MRSC et l’association française « Pour Kungur », présidée par Helene Texier, vous préparent l’exposition de dessins « Ma chanson préférée du Nouvel An ».

Les enfants de Russie, de France et les enfants adoptés en Russie qui vivent maintenant dans un autre pays du monde (Espagne, Irlande, Etats-Unis, Italie …) ont envoyé, avec enthousiasme, leurs dessins afin de de faire découvrir leur chanson préférée.

L’association « Pour Kungur », depuis 2012, organise des projets qui « réconcilient » les enfants adoptés en Russie avec leur pays de naissance, entre autres avec des projets d’échanges avec les enfants russes, avec qui ils partagent leurs différentes cultures.

Depuis quelques années, les projets se sont largement étendus aux écoles, centres culturels, et les enfants ont manifesté l’envie de partager leurs échanges avec le public.

Pour les expositions de l’hiver, sur le thème des chansons de Noël et du Nouvel An, plus de 700 dessins ont été réceptionnés par « Pour Kungur ». 357 ont été sélectionnés par l’association, et une centaine sera installée pour l’exposition finale sur les panneaux extérieurs de la MRSC du 17 au 31 janvier.

En France, l’école primaire d’Orsennes, le collège d’Eguzon et le Cercle des beaux arts d’Argenton sur Creuse ont participé.

En Russie, nous notons la participation des centres pour enfants sans soins parentaux de Kungur, Kudimkar et Chaikovski, du sanatorium pour enfants tuberculeux « Irène à Nevolino, du cercle du joyeux » parc de Smeovka (Кружок «Веселый парк» д. Змеевка) , du centre culturel des ingenieurs de la mécanique de Kungur (Дворец культуры машиностроителей).

De nombreuses écoles ont également répondu à l’appel.

Dans la région de Perm, les écoles 22, 135 et 127 de Perm, les écoles 1, 2, 10, 18 de Kungur, le Gymnase no16 de Kungur, l’école pour enfants handicapés de Kungur, mais aussi les écoles des villages de Plekhanovo («Плехановская СОШ») , Mazunina (Мазунинский филиал МАОУ Ленская СОШ) et Krasnovichersk (Красновишерск) .

L’association « Pour Kungur » organise des projets essentiellement avec la région de Perm, mais de plus en plus, d’autres régions russes manifestent leur intérêt et leur envie de participer, grâce au relais de la bibliothèque de Kungur et à l’Alliance française de Perm …

Ainsi, des dessins ont été reçus de la région de Rostov (école 4 de Donetsk), de la région de Vologda (école 1 de Veliky Ustyug), de la région de Krasnodar (école 7 de Sotchi), de la région de Belgorod (club de dessin de Krasnoyaruzhky — Клуб любителей рисования «Юный художник». Краснояружского района).

En attendant la grande exposition à la Maison russe des sciences et de la culture à Paris, les enfants peuvent être fiers de savoir leurs dessins exposés dans de nombreuses structures pour personnes âgées et centres de soins en France, où ils font la joie des résidents.

Une grande partie des dessins est également exposée à l’espace « Vanik Berberian », dans le village de Gargilesse, siège de l’association « Pour Kungur » (au moins jusqu’au 2 janvier).

Très bientôt, les 357 dessins seront en ligne sur ce site dédiés aux expositions des enfants de « Pour Kungur ».

Les dessins seront associés à des liens grâce auxquels vous pourrez découvrir les chansons illustrées par les enfants. Vous pourrez également voter pour vos 5 dessins préférés (avant le 31 janvier, à cette adresse : pourkungur@gmail.com ), et envoyer des commentaires qui seront transmis aux enfants. Des prix du public seront décernés.

Très prochainement également, vous découvrirez sur le site de la MRSC les 100 dessins qui seront sélectionnés pour l’exposition finale.

Un jury exceptionnel constitué de personnalités russes et françaises attribuerons des prix spéciaux.

Partagez cette histoire!

Go to Top