« Et pourtant, ma voix sera entendue… »

///« Et pourtant, ma voix sera entendue… »
Chargement Événements
Cet événement est passé

12 septembre | 19:00

Dédié au 130e anniversaire d’Anna Akhmatova

« Et pourtant, ma voix sera entendue… »

Artiste du peuple de la Fédération de Russie Svetlana Krioutchkova.

Le programme de la soirée littéraire comprend des poèmes d’Anna Akhmatova, longtemps inconnus au lecteur, publiés seulement 20–25 ans après sa mort, ainsi que le Requiem dans sa version finale.

La représentation en russe sans interprétation.

Le 12 septembre, la comédienne de théâtre et de cinéma Svetlana Krioutchkova se produira au CRSC à Paris.

L’artiste du peuple récitera les poèmes d’Anna Akhmatova, qui étaient longtemps inconnus au lecteur et qui n’ont été publiés que 20 à 25 ans après sa mort. Une soirée littéraire aura lieu dans le cadre d’un vaste programme visant à célébrer le 130e anniversaire de la poétesse russe.

Ce n’est pas le premier événement d’une série d’événements dédiés à A.Akhmatova. Tout au long de l’année anniversaire sont organisées des expositions, des conférences, des représentations, des débats thématiques thématiques ainsi que la lecture de poèmes. Un projet culturel de grande envergure a été lancé à Saint-Pétersbourg dans le cadre du 130e anniversaire de la poétesse.

Si ce ne sont pas les étapes les plus importantes du destin de la poétesse russe qui sont liées à Paris, ce sont au moins ses expériences extrêmement émouvantes. C’est à Paris qu’elle a passé sa lune de miel avec N.Gumilyov, et c’est là qu’elle a rencontré A.Modigliani pour la première fois en 1910 dans un café, où toute la bohème artistique et littéraire de Paris s’était réunie. La toute première publication d’Anna Gorenko à l’époque, le poème « Sur sa main, beaucoup d’anneaux brillants… », a été réalisée justement à Paris, où elle arrivait comme une nouvelle fameuse poétesse de Russie, Anna Akhmatova.

Il est donc très emblématique que cette soirée littéraire aura lieu à Paris.

Pour Svetlana Krioutchkova, la lecture des poèmes d’Akhmatova est quelque chose de spéciale, car elle a déjà joué le rôle de poétesse deux fois dans sa carrière – dans les films « La lune au zénith », « Une pièce et demie ou Voyage sentimental dans la Patrie ».

A part des poèmes mentionnés, Svetlana Krioutchkova récitera le « Requiem » dans sa version finale.