Nikolaï Novikov — le premier éducateur russe

Accueil/Événements/Projection de film/Nikolaï Novikov — le premier éducateur russe
Chargement Évènements
Cet évènement est passé

27 janvier

Écrivain et critique littéraire Victor Erofeev présente son cycle sur la littérature russe.

Podcast 1
Nikolaï Novikov, le premier éducateur russe

En russe et en français.

Traduit en français par le CRSC à Paris.

Le CRSC présente la version française du cycle d’auteur sur la littérature russe « Le complot des classiques »

Le 27 janvier, le Centre de Russie pour la science et la culture de Paris présente la première édition d’un nouveau cycle documentaire et pédagogique dédié à la littérature russe.

La série de podcasts de l’auteur « Complot des classiques », créée par le célèbre écrivain russe, critique littéraire, spécialiste de l’œuvre de Fiodor Dostoïevski, animateur de télévision et radio Viktor Erofeev sur la plateforme web et sous l’égide de RIA-Novosti, a été déjà diffusée en Russie avec un grand succès.

Sur la proposition de l’écrivain, le CRSC à Paris a préparé une version en langue française de cette série, qui augmentera considérablement le nombre de ses auditeurs potentiels intéressés par la langue et la culture russes.

Les podcasts les plus intéressants sur la vie et la contribution au développement de la littérature d’éminents éducateurs, écrivains et hommes d’État russes ont été sélectionnés. Tout d’abord, ceux qui ont laissé leur trace brillante tant dans la culture de la Russie que de la France.

Victor Erofeev est lauréat du prix Vladimir Nabokov (1992), titulaire de l’Ordre des Arts et des Lettres de France (2006) et de l’Ordre de la Légion d’honneur (2013). Il est l’auteur d’ouvrages sensationnels tels que « La Belle de Moscou », « La vie avec un idiot », « Le dernier jugement », « L’encyclopédie de l’âme russe », « La souris rose », dont beaucoup ont été traduits et publiés en dizaines des langues.

L’écrivain a passé une partie de son enfance en France, à Paris, où son père Vladimir Erofeev a travaillé dans le service diplomatique. L’écrivain a conservé une attitude très chaleureuse et personnelle envers ce pays.

Présentant le prix à sa résidence de Moscou, l’Ambassadeur Jean de Gliniasty a qualifié Viktor Erofeev « d’homme de culture mondiale », particulièrement attaché à la France. « Vos qualités personnelles font de vous un conducteur de réflexion entre les cultures de la France et de la Russie », disait alors l’Ambassadeur de France à propos de l’écrivain.

Le premier podcast du cycle est dédié au premier éducateur russe Nikolaï Novikov.

Le lien vers les matériaux du cycle est publié en version originale avec une traduction en français sur le site web du CRSC (crsc.fr).

Aller en haut