Chargement Évènements

7 décembre | 18:00

Rencontre avec l’écrivain Julia Kristeva (France) « Dostoïevski et Kristeva: polyphonies »

A l’occasion de la parution de son ouvrage « Dostoïevski face à la mort ou le sexe hanté du langage ».

Modérée par Eléna Galtsova, Institut de la littérature mondiale A.M.Gorki de l’Académie des sciences de Russie, docteur d’Etat ès lettres.

Lectures présentées par Sophie Costerg, Grégoire Lopoukhine et Baudouin Sama.

Dans la salle et sur le site de la MRSC à Paris.

Entrée sur inscription préalable.

Appuyez ici pour vous inscrire en ligne.

A l’occasion du 200e anniversaire de la naissance de Fiodor Dostoïevski, à la Maison Russe à Paris se tiendra la soirée « Dostoïevski et Kristeva : polyphonies »

Le 7 décembre à 18h00 (heure de Paris), la Maison russe des sciences et de la culture à Paris, avec la participation de l’Institut de littérature mondiale Maxime-Gorki de l’Académie des sciences de Russie (RAS), organisera la présentation d’un nouveau livre de l’écrivaine et critique littéraire française Julia Kristeva « Dostoïevski face à la mort, ou le sexe hanté du langage ». La publication du livre par la maison d’édition Fayard a été organisée à l’occasion du 200e anniversaire de la naissance du grand écrivain russe.

L’interlocuteur de Julia Kristeva sera une célèbre critique littéraire russe, spécialiste de la littérature française des XX–XXI siècles et des relations littéraires russo-françaises, chercheuse en chef de l’Institut de littérature mondiale de l’Académie des sciences de Russie, docteur en philologie, professeure Eléna Galtsova.

Julia Kristeva est une figure emblématique de notre temps, une classique vivante de la philosophie et de la psychanalyse de la seconde moitié des XX–XXI siècles, qui ne se lasse pas de faire de plus en plus de nouvelles découvertes dans la sphère la plus subtile de la recherche de nos émotions et de nos sentiments, de notre conscience et de notre subconscience. Elle est connue pour ses travaux sur la théorie de la littérature et de la culture, la sémiotique, la philosophie, pour ses recherches dans le domaine du genre.

Docteur honoris causa des universités d’Europe et des États-Unis, membre de l’Académie Britannique, lauréate de nombreux prix littéraires, Julia Kristeva s’est récemment vu remettre le titre de Grand maître de l’ordre de la Légion d’honneur.

Elle s’était tournée vers Dostoïevski dès le début de sa carrière dans les années 1960, principalement en lien avec le livre de Mikhaïl Bakhtine « Problèmes de la poétique de Dostoïevski », ainsi que dans de nombreux articles et livres, dont « Le pouvoir de l’horreur », « Soleil noir de la mélancolie », etc.

En 2020, les Éditions Buchet-Chastel ont publié son livre « Dostoïevski » dans le cadre de la série « Les auteurs de ma vie ».

« En fixant des yeux “ L’Idiot ”, mon père m’a strictement déconseillé de le lire : “ Destructeur, démoniaque et intrusif, ça suffit, tu n’aimeras pas du tout, allez, laisse ! ” (…) Bien sûr, comme d’habitude, je n’ai pas écouté les instructions de mon père et je me suis plongée dans Dostoïevski. Et j’étais aveuglée, abasourdie, absorbée par lui », raconte Julia Kristeva.

Lors de la rencontre, la scientifique française expliquera comment Dostoïevski est devenu l’écrivain de sa vie, à qui elle revient constamment, son compagnon de tous les jours depuis de nombreuses années. Elle présentera un nouveau livre et répondra aux questions des participants à la présentation et des auditeurs en ligne.

Les comédiens français Sophie Costerg et Grégoire Lopoukhine liront en français et en russe des textes des œuvres de Dostoïevski et des extraits du nouveau livre.

Baudouin Sama présentera l’extrait de l’adaptation théâtrale par Grégoire Lopoukhine de la « Légende du Grand Inquisiteur » du roman « Les frères Karamazov ».

La soirée se poursuivra par une séance de dédicaces avec l’invitée de la MRSC.

La rencontre se déroulera en russe et en français dans un format hybride : dans les locaux de la Maison russe et en ligne, sur son site Internet avec la possibilité de communication directe avec les invités.

L’entrée à l’événement est gratuite, sur inscription préalable (paris@rs.gov.ru). Le nombre de places est limité.

L’accès à la MRSC s’effectue avec le port obligatoire du masque et le respect des règles sanitaires établies. La présentation d’un pass sanitaire en cours de validité et d’une pièce d’identité est requise.

Partagez cette histoire!

Aller en haut