Ciné-club « L’Oiseau de feu » : « Son Excellence Euguéni Sidorov »

Accueil/Événements/Ciné-club « L’Oiseau de feu », Projection du film, Rencontre/Ciné-club « L’Oiseau de feu » : « Son Excellence Euguéni Sidorov »
Chargement Évènements

28 novembre | 19:00

Ciné-club intellectuel « L’Oiseau de feu ».

« Son Excellence Euguéni Sidorov »
En russe sous-titré en français.

Rencontre avec le héros du film
Interprétation russe-français.

Euguéni Sidorov

  • Critique littéraire soviétique et russe, critique littéraire, essayiste.
  • Premier secrétaire de l’Union des écrivains de Moscou,
  • Professeur à l’Institut littéraire Gorki.
  • Maître émérite des arts de la Fédération de Russie.
  • 1992–1997 – Ministre de la Culture.
  • 1998–2002 – Ambassadeur. Délégué permanent de Russie auprès de l’UNESCO.

L’entrée sur inscription préalable.

Son excellence, Euguéni Sidorov, ancien Ministre de la Culture, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire et Délégué permanent de Russie auprès de l’UNESCO, également protagoniste du film, sera présent au Сiné-club du CRSC à Paris

Le 28 novembre dans le Centre de Russie pour la science et la culture à Paris aura lieu la projection d’un film documentaire dédié à un homme d’Etat russe et une personnalité publique exceptionnelle, Euguéni Yourievitch Sidorov.

Le film « Son Excellence Euguéni Sidorov » sera projeté en russe et sous-titré en français. La projection est prévue dans le cadre du Ciné-club intellectuel « L’Oiseau de feu » qui reprend son activité dès l’automne de cette année. Le format du club prévoit la projection du film et la rencontre avec son personnage principal.

Euguéni Sidorov est un critique littéraire soviétique et russe réputé mais aussi essayiste, personnalité publique et homme d’Etat. Aux différents moments de sa vie, il a été Ministre de la culture, Ambassadeur, Délégué permanent de Russie auprès de l’UNESCO, professeur à l’Institut littéraire Gorki, Artiste émérite de la Fédération de Russie et enfin Premier secrétaire de l’Union des écrivains de Moscou. Ses titres peuvent être énumérés pendant longtemps. Sa biographie professionnelle abonde de périodes les plus fascinantes coïncidant avec les moments les plus tumultueux et charnières de la nouvelle Russie.

E.Sidorov est né à Ekaterinbourg (Sverdlovsk à l’époque) au mois de février 1938 dans une famille d’avocats. Son père, Youri Nikiforovitch, était le Président de l’association du barreau de la région de Perm. Sa mère, Natalia Danilovna, était le membre du Collège civil de la Cour suprême de la RSFSR (La république socialiste fédérative soviétique de Russie).

En 1961, Euguéni Sidorov finit ses études avec mention très bien à la faculté juridique de l’Université d’Etat de Moscou. Il travaille au comité municipal du Komsomol à Moscou (1960–1962), en tant que membre du comité de rédaction et chef du département de littérature et d’art du journal « Moskovsky komsomolets » (1962–1965), puis chef du département de la littérature russe au « Journal littéraire » (1965–1967), avant de devenir chef du département de la critique littéraire au « Yunost » (1967–1971).

En 1974, il a fait l’école doctorale au département de la théorie et de la critique littéraire à l’Académie des sciences sociales du Comité central du CPSU (Parti communiste de l’Union soviétique), où il a défendu une thèse en philologie sur le sujet concernant « Le problème de la diversité stylistique de la prose soviétique moderne ». Ensuite, il a travaillé en tant que chef adjoint de la faculté à l’Académie du Comité central du CPSU (1974–1978), et en tant que premier vice-recteur du Litinstitut (Institut littéraire) (1978–1987).
Membre de l’Union des écrivains, de l’Union des journalistes, de l’Union des cinéastes russes, membre du PEN-club russe. Il a été élu secrétaire du conseil de l’Union des écrivains de l’URSS (1986–1991), ainsi qu’adjoint au secrétaire général de l’Association des écrivains d’Asie et d’Afrique (1986–1990).

Chaque année, entre 1987 et 1999, Euguéni Sidorov a donné des conférences aux départements d’études russes dans les Universités d’Allemagne (Keln, Bremen), d’Italie (Turin, Milan, Udine, Gênes, Vérone), et de France (Sorbonne) ainsi qu’aux Etats-Unis (New Jersey, South Utah).

Eugéni Sidorov a publié plusieurs articles au sujet de problèmes de la littérature russe et étrangère de l’URSS. Il a beaucoup travaillé sur le théâtre ainsi que le cinéma contemporain. Ses articles et ouvrages ont été traduits en langues étrangères à plusieurs reprises.

Parmi les livres de Euguéni Sidorov figurent « Le temps, l’écrivain, le style », « Sur la route vers la synthèse », « Les réflexions sur la route », « Les pages et les destins », « Le cour des jours poétiques », « Points de repère de la politique culturelle », « La nécessité de poésie », « Les notes de sous le plancher » et bien d’autres. Il est l’auteur des trois éditions du livre sur Euguéni Evtouchenko.

Euguéni Sidorov est décoré de l’Ordre du Mérite devant la Patrie au IVème degré, de l’Ordre du Drapeau rouge du Travail, de l’Ordre de l’Amitié des peuples, de l’Insigne d’honneur, du plus haut ordre lituanien du grand-duc Gediminas, de l’ordre polonais « Pour les mérites dans le domaine de la culture ». Il est lauréat du Prix international Pierre le Grand (2002) pour « sa contribution exceptionnelle au développement des liens culturels et scientifiques entre la Russe et les pays étrangers ».

Dans la salle de projection du CRSC après la démonstration du film, aura lieu un échange avec la participation de plusieurs personnalités parisiennes importantes, ainsi que des amis et collègues de Monsieur Sidorov suite à son travail à l’UNESCO.

La rencontre sera déroulée en russe, accompagnée de l’interprétation en français.