Le 6 septembre, la Maison russe des science et de la culture à Paris a accueilli la cérémonie d’inauguration du Centre de la Société russe de géographie (CSRGF) en France.

Comme l’a noté Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur de Russie en France Alexey Meshkov dans son allocution : « La création d’un bureau de représentation de la Société russe de géographie à Paris attirera une attention des Français et suscitera leur vif intérêt vers la Russie, sa géographie et son histoire. Je suis convaincu que la coopération entre les écoles russes et françaises donnera ses fruits, ses résultats positifs à la fois pour nos deux pays et pour la géographie en général. »

Le diplomate a souligné le rôle important de la Société russe de géographie pour le développement de l’Arctique, de la Sibérie, de l’Extrême-Orient et de l’Asie centrale au cours des 176 années de son existence en précisant que la connaissance de la géographie et de l’histoire distingue une personne instruite, elle est essentielle pour comprendre le monde contemporain. « Je vous demande de considérer tous les employés de l’Ambassade de Russie en France comme membres associés du Centre de la Société russe de géographie à Paris », a plaisanté l’Ambassadeur.

Au nom de la Commission gouvernementale pour les affaires des compatriotes à l’étranger, S.E.Monsieur Alexey Meshkov a présenté au directeur du CSRGF, Daria Loyola, une lettre de gratitude pour sa contribution au développement de la coopération et au renforcement des liens avec la Russie, la découverte des sciences à la jeune génération de compatriotes et à la promotion d’une image positive de la Russie.

A l’occasion de l’ouverture, le chef de Rossotroudnitchestvo, Evguéni Primakov, a adressé un message spécial à Paris, qui a été présenté par le directeur de la Maison russe, Konstantin Volkov. Le chef de l’Agence a noté que « la Société russe de géographie est un partenaire de longue date, très fiable de Rossotroudnitchestvo, avec lequel l’interaction permet aux bureaux de représentation à l’étranger de faire découvrir au public intéressé la géographie de la Russie avec certitude et de manière approfondie, de se référer à l’histoire des découvertes réalisées par les premiers explorateurs russes, d’impliquer des scientifiques, des écologistes dans le travail des centres, de partager des photographies et des vidéos uniques ».

« Depuis plusieurs années, les projets de la Société russe de géographie mobilisent le public français autour de notre pays et attirent des compatriotes. … En effet, l’ouverture du Centre de la Société russe de géographie en France fait écho à l’intérêt de la société française pour la géographie et l’histoire de la Russie, qui est encore une preuve des liens culturels et sociaux les plus étroits entre nos deux pays. »

La direction de la Société russe géographique était représentée à l’inauguration par le vice-président de la Société, directeur adjoint de l’Institut de géographie de l’Académie des sciences de Russie, Vladimir Kolossov. Par ailleurs, la coordinatrice des projets internationaux Eléna Rémizova est arrivée à Paris.

Dans le discours du haut représentant de la Société russe de géographie, il a été noté : « L’ouverture du Centre en France est un jalon important pour notre organisation et pour moi personnellement, car à bien des égards ma carrière scientifique était associée à la France. La mission la plus importante du Centre est de mettre en relation des scientifiques russes et français œuvrant des problèmes de géographie, pour aider à surmonter les obstacles rencontrés, on pourrait dire, pour nous ouvrir une fenêtre sur l’Europe ».

À l’inauguration du CSRGF étaient présents : Kiril Semionov-Tian-Shanski, descendant du célèbre voyageur russe, critique d’art et photographe, Francine Cousteau, Présidente des Associations française et américaine Jacques-Yves Cousteau, Jacques Gonzalès, Secrétaire général de la Société française de géographie, Tatiana Dovgalenko, Déléguée permanente adjointe de la Fédération de Russie auprès de l’UNESCO, les géographes français Édith Fagnoni, Alain Cariou, Amaël Cattaruzza et Pierre Gonneau, ainsi que Michel Muszynski, président de l’Association française pour l’étude du papier-monnaie et membre de l’Association française des russisants, Irina Dubois, responsable de l’Association Dialogue Franco-Russe, Marie Verdier, présidente de l’Association fédérative nationale des étudiants en géographie, Iouri Virobian et Maxime Lariitchouk, chefs des bureaux de représentation en France de Gazprom et des Chemins de fer russes respectivement, Laure Jacquet, directrice de Tsar Voyages France et autres invités d’honneur.

Au cours de la cérémonie, l’association s’est enrichie de nouveaux membres, ainsi que des perspectives de futurs projets avec des partenaires du milieu académique français.

La cérémonie d’ouverture a été clôturée par un petit concert et un buffet.

La partie travail de la journée a été consacrée à la première réunion du Conseil d’administration du CSRGF en France et à la communication avec la presse.

La directrice du Centre Daria Loyola a présenté des projets pour le proche avenir. Ainsi, dès le 7 septembre, la délégation de la SRG rendra visite à la Société française de géographie afin de renforcer les liens bilatéraux. Et début octobre, le Centre parisien présentera les publications de la Société russe de géographie au plus grand salon du livre russe en Europe — les Journées du Livre russe.

Le Centre prévoit une manifestation traditionnelle Dictée géographique, des expositions de photos itinérantes à Biarritz, Lyon et Monaco. Il est censé établir des échanges entre étudiants russes et français, des expéditions archéologiques, notamment dans le but de rechercher les restes de soldats russes morts en France. Il est prévu de développer les échanges gastronomiques entre les régions, d’organiser des conférences scientifiques et des tables rondes.

Selon Daria Loyola, au cours des deux dernières années, les actifs du Centre parisien ont mis en œuvre 25 projets, auxquels ont participé plus de 900 personnes.

Le Conseil d’administration du CSRGF en France comprend le directeur de la Maison russe Konstantin Volkov, le représentant commercial de Russie en France Mikhaïl Makarov, le président de la Fondation pour le développement des initiatives historiques russo-françaises Pierre Malinowski, le Consul honoraire de Russie à Biarritz Alexandre Miller de la Cerda, le spécialiste de l’histoire de l’émigration russe en France, photographe, critique d’art et chercheur Cyril Semionoff-Tian-Chansky, ainsi que le Consul honoraire de Russie à Lyon François Turcas, qui a été représenté à la réunion par son délégué Evgueny Stradzé.

Le Centre de la Société russe de géographie invite les organisations et les particuliers français, ainsi que les compatriotes russes en France, à devenir membres de cette association et serait reconnaissant pour toute assistance possible dans ses activités.

Специальное приветствие Руководителя Россотрудничества Е.А.Примакова
Avis de la presse