Chargement Événements

1–30 juin

Pour l’anniversaire d’Alexandre Pouchkine.

Exposition photo-documentaire «Le plus ancien en Russie»

Le premier musée Pouchkine en Russie.

Musée national Alexandre Pouchkine (Saint-Pétersbourg) retrace son histoire depuis la fondation du premier musée du poète en 1879 au Lycée impérial Alexandre.

Sur les panneaux extérieurs de la MRSC à Paris.

A l’occasion de la langue russe — l’anniversaire d’Alexandre Pouchkine, la Maison russe à Paris vous invite à une exposition sur le premier musée Pouchkine en Russie

La très riche collection du Musée national Alexandre Pouchkine s’est constituée au cours de nombreuses décennies. Cependant, elle avait été fondée sur la collection du Lycée impérial Alexandre, dans les murs duquel le premier Musée Pouchkine a ouvert ses portes en Russie le 19 octobre 1879.

Les amis du poète – Vassili Joukovski, Piotr Viazemski, Konstantin Danzas, Vladimir Dahl et d’autres, sont devenus les premiers gardiens des reliques de Pouchkine. Les camarades du poète du Lycée de Tsarskoïe Selo ont conservé de nombreux documents présentant un intérêt historique. C’est ici, au Lycée, que l’idée de créer le premier Musée Pouchkine en Russie est née.

Le Musée Pouchkine de Saint-Pétersbourg a eu la chance de devenir propriétaire et conservateur de la meilleure collection de Pouchkine, qui n’a pas d’égal ni en Russie, ni à l’étranger. Ce musée possède la collection la plus complète d’objets personnels de Pouchkine, de membres de sa famille et de ses contemporains célèbres. La mémoire des objets préserve soigneusement des idées créatives et des petites habitudes du poète, recrée son environnement familial, amical et littéraire et raconte des événements historiques.

Le mérite indiscutable dans la constitution de la collection du musée appartient aux élèves du lycée de différentes promotions : ce sont eux qui ont fondé la base de la collection du Musée Pouchkine. L’une des premières pièces du musée était l’autographe du poème « 19 octobre », soigneusement conservé par le directeur du Lycée, Mikhaïl Yakovlev, et placé dans un étui spécialement conçu à cet effet.

Créé à l’initiative de professeurs et d’étudiants du Lycée, le Musée Pouchkine a été très activement enrichi avec de nouvelles pièces de valeur ; en 1899, leur nombre atteignit 2 500.

La collection du musée a grandi, de même que sa popularité. En 1899, le Musée Pouchkine est devenu l’un des sites touristiques de la capitale. Le dimanche, ont été organisées des visites, qui attiraient non seulement des élèves des lycées et des écoles professionnelles publiques, mais aussi des citoyens ordinaires et même des membres de la famille impériale.

Chaque année, la veille du 19 octobre, le Lycée impérial Alexandre a publié un hors-série consacré aux nouveaux objets exposés au Musée et informant de l’importance de l’acquisition de nouvelles pièces. L’édition de 1899 disait : « Le Lycée impérial Alexander voudrait avoir au Musée Pouchkine toute pièce concernant l’éminent lycéen, et espère que la noblesse russe, dans son ensemble, répondra à cet appel pour reconstituer et maintenir au plus haut niveau le seul Musée Pouchkine en Russie ».

La même année 1899, l’architecte Valentin Demianovski a développé un projet pour la construction du Musée Pouchkine, qui ne fut néanmoins pas mis en œuvre. La décision sur le sort à réserver à la maison au 12, quai de la Moïka n’a pas été réalisée immédiatement. En 1905, le célèbre pouchkinologue Nikolaï Lerner a exprimé l’espoir que « les princes de Volkonsky [les propriétaires du manoir] ne refuseraient pas sans doute de vendre la maison au Musée national Alexandre Pouchkine ».

Cependant, la décision de créer un musée dans le dernier appartement du poète n’a été prise que vingt ans plus tard. L’année de la révolution de 1917, après le vol de précieuses reliques du Musée Pouchkine du Lycée impérial Alexandre, ses pièces furent transférées à l’Académie des sciences. En 1953, l’ensemble du complexe du Musée Pouchkine a été séparé de l’Académie des sciences de l’URSS en une institution indépendante – le Musée soviétique Alexandre Pouchkine. Depuis 1992, il devient le Musée national Alexandre Pouchkine.

Les événements complexes et dramatiques de l’histoire de la Russie se sont reflétés dans le destin du plus ancien Musée Pouchkine, mais la tradition de transmission s’est toujours perpétuées à toutes les étapes de son existence. Aujourd’hui, le musée, consacré à Alexandre Pouchkine, vit, se développe et s’enrichit de nouvelles pièces.

Avec le soutien de la Fondation « Arbre de la vie » (Saint-Pétersbourg).

Partagez cette histoire !

Go to Top